10 juin 2007

Désinformation

On parle beaucoup de développement durable. On dit qu'il faut apprendre aux enfants des petits gestes du quotidien pour faire le développement durable. Le mot est dans toutes les bouches. Mais qu'est ce qu'il vaut dans notre société désinformée? Je vous pose la question !

A mon avis, pas grand chose. A quoi ça sert d'apprendre aux gens à fermer le robinet quand ils se lavent les dents quand ils ne savent pas que pour faire un litre de Coca il faut 10 L d'eau potable ? A quoi ça sert de dire qu'il faut moins prendre sa voiture quand la personne même qui vous l'enseigne porte un jean dont la fabrication tout autour du monde a couté bien cher à l'environnement ? Et des exemples comme ça, on peut en trouver énormément ! Et pas seulement sur le plan écologique, mais aussi sur le plan social.  Par exemple, saviez-vous que Coca (encore eux) fait produire beaucoup de ses voissons en Colombie et que là-bas les syndicalistes génants disparaissent mystérieusement ? Saviez vous que Converse appartient à Nike, le roi de l'exploitation ?
Je pense donc que le "développement durable" commence déjà par une réelle information. Mais où la trouver cette réelle information, dans des pays pauvres où les moyens de communication autres que le bouche à oreille sont quasi-inexistants, come dans les pays riches où les médias sont tant corrompus, manipulés, censurés ? Oui oui messieurs dames, ça se passe aussi en France, et ça va se passer de plus en plus avec le nouveau président (et pas NOTRE nouveau président car il ne sera jamais mon président). Qui vient d'être nommé directeur adjoint de TF1 ? Laurent Solis, ex-directeur de campagne de Nicolas Sarkozy ! Après ça, comment voulez-vous qu'il soit possible d'entendre des infos véridiques et non tronquées à la télévision ? Oui on peut toujours regarder la 5. A entendre parler les gens, tout le monde regarde la 5, la 5 c'est super bien, mais ils ont tout le temps la plus petite audience. C'est une réalité à laquelle il faudra se faire, la majeur partie de la population n'est que moutons et préfèrent regarder des bourrages de cranes so-disant distrayant plutot que des documentaires réellement intéressants. Parlons un peu des journaux aussi... Regardez le nom des directeurs de la plupart des journaux français, vous y retrouverez des proches du gouvernement, des grands hommes d'affaires des fois pas très nets (Dassault directeur du Progrès, vendeur d'armes...)

Alors comment faire pour avoir de la vraie information ? Je pense que la solution se trouve dans les médias libres, sur internet entre autre. On trouve de nombreux sites fiables et libres sur la Toile, comme Indymedia par exemple !

Mais aussi, vive la culture libre ! La connaissance passe par là ! Alors j'invite tout le monde qui lira cet article à lire des livres, même des petites publications de petits écrivains, à aller voir des concerts de petits groupes, à se procurer des journaux alternatifs (Popouri, Le chat noir tempête, Le Monde Libertaire, Charlie Hebdo, Le canard enchaîné...), à visiter des sites alternatifs (voir dans la liste des liens) , à se cultiver par lui-même parce que si on compte sur la société pour ça, on est bien mal barré !

Posté par Marika Endvloor à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Désinformation

Nouveau commentaire