12 juin 2007

Les petites salopes et les publicitaires pourris

Elles se trimballent à moitié à oilpé, elles disent profiter de leur liberté. Mais elles se rendent pas compte, ou font exprès de fermer les yeux sur le fait qu'elles s'auto-enferment dans des sapes et des apparences qui leur sont imposées par la publicité et leurs starlettes en silicone.

Elles ont un cerveau, leurs parents aussi, c'est pour s'en servir. Une femme libérée est une femme qui pense, pas une femme-objet qui se conforme à l'image que la société super machiste cherche à lui donner.

Mais en même temps on peut pas leur faire porter la faute à elles seules, elles sont connes, leurs parents aussi, on peut pas y faire grand chose. Mais mort à ces putains de capitalistes, de publicitaires, de producteurs, de télévisions, qui transmettent une telle image de la femme à la jeunesse.

Les filles, vous êtes belles quelque soit la manière dont vous êtes habillées, et vous pouvez plaire sans faire les putes ! Ayez confiance en vous ! Ainsi, on vous aimera pour vous et pas pour vos sapes dernier cri !

Posté par Marika Endvloor à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les petites salopes et les publicitaires pourris

Nouveau commentaire